Poids ideal : quel est votre poids idéal ?

Vous risquez d’être agréablement surprise à la lecture de cet article … De plus en plus de gens deviennent obsédés per leur poids. Certes les statistiques de l’obésité sont en hausse, mais des comportements obsessionnels envers la nourriture sont observés dans les deux sens.

Bien entendu, il ne s’agit pas des mêmes individus. L’addiction à la nourriture peut apparaître par des pulsions incontrôlables qui poussent à manger trop … ou trop peu. La raison de ce traumatisme est peut-être à chercher du côté de l’excès de médiatisation des problèmes de surpoids. A contrario, on s’élève maintenant aussi contre les mannequins anorexiques qui défilent sur les podiums.

Donc, comment faire pour arriver au poids idéal ? Quel le véritable chiffre qui correspond à la santé et au bien-être de notre corps ?

Rien que dans les dictionnaires, on trouve déjà plusieurs définitions du mot idéal :

– Qui n’existe ou ne peut exister que dans l’imagination par opposition à quelque chose de réel.
– Quelque chose qui serait présent dans la meilleure condition qu’il puisse atteindre.

Les différences sont assez importantes mais le point commun est clair : tenter d’atteindre un objectif qui n’existe pour ainsi dire dans notre façon de concevoir notre corps. Il n’y a rien de concret en soi. Il s’agit d’une simple perception, d’une façon de voir les choses.

Si nous voulons parvenir à une définition du poids idéal, nous devons trouver en nous ce que pourrait être la meilleure condition physique accessible. Par condition physique, il faut non seulement comprendre forme physique mais aussi état musculaire et osseux. Donner le chiffre du poids idéal est donc très variable d’une personne à une autre.

Lorsque les graphiques d’indice de masse corporelle sont sortis il y a quelques années, les gens ont commencé à consulter leurs médecins et les nombreux sites Web qui comparent la taille et le poids pour donner le chiffre du poids idéal.

La taille et le poids ont été les seuls critères pendant très longtemps. Par conséquent, une personne qui mesure 160 cm et pèse 70 kilos, pourrait être classée dans la catégorie personne en surpoids.

Ce que cette règle mathématique ne prend pas en compte c’est de savoir si cette personne a une grosse ossature ou est un sportif de haut niveau (par exemple un judoka, ou un boxeur). Les muscles sont plus lourds que la graisse.

C’est une des raisons qui explique qu’un régime inconsidéré fait fondre non pas les graisses mais les muscles s’il n’est pas accompagné d’une activité physique régulière.

Si on applique bêtement cette règle, certains basketeurs de plus de 180 cm passent pour des gens obèses. Si vous regardez un match de basket vous n’aurez pourtant pas l’impression d’avoir vu courir et sauter une équipe de joueurs obèses.

Essayez donc de prendre en compte tous les facteurs avant de culpabiliser parce que votre indice de masse corporelle vous affirme que vous êtes en surpoids.

Quand vous considérez que chaque individu est différent, il est difficile de faire un cas général pour établir une règle infaillible pour le poids idéal. Plutôt que d’imposer une règle qui fait souffrir tout le monde, les médecins devraient donner à leurs patients des conseils sur la nutrition, rappeler l’importance de faire de l’exercice et tenter de prendre en compte les différences d’une personne à une autre.

C’est ainsi qu’on se rapprochera du poids idéal de chacun. Si votre meilleure amie mesure exactement la même taille que vous et pèse 5 à 6 kilos de moins que vous, en vous regardant dans le miroir vous pourriez apercevoir le poids idéal.

Oui votre poids idéal parce que :

– vous vous sentez en pleine forme
– votre moral est bon
– vous êtes pleine de tonus
– vous mangez sainement
– vous n’avez aucun problème cardiaque, de diabète, d’hypertension, de cholestérol ou de douleurs articulaires.

PS : N’avez-vous pas enfin trouvé votre poids idéal ?