Portions alimentaires et besoins alimentaires des enfants

Il peut sembler parfois difficile de savoir la quantité de nourriture dont nos enfants ont vraiment besoin pour se nourrir correctement. Quand ils sont bébés, on nous donne toutes les informations dont nous avons besoin pour doser les biberons et même lorsqu’ils commencent à essayer de manger solideUne fois ces deux moments passés, nous sommes essentiellement livrés à nous-mêmes. Vous pouvez obtenir des conseils de votre médecin, mais tous les enfants sont différents.

Finalement, vous n’obtenez que des informations générales. Si vous vous interrogez sur les portions alimentaires raisonnables pour les enfants, vous devez prendre votre propre enfant en considération et être à l’écoute des indices qu’il voudra bien vous laisser. Vous ne devez jamais insister pour que les enfants finissent leur assiette à chaque fois.

Cela peut conduire quelques années plus tard à des troubles alimentaires importants. Laissez-les manger à leur faim ! Les enfants savent s’arrêter de manger dès qu’ils n’ont plus faim et en redemander lorsqu’ils ne sont pas rassasiés. Ils ne se laissent pas mourir de faim, il n’y aucune inquiétude à avoir de ce côté là. Quand ils ont faim, ils mangent. Les enfants sont différents des adultes car ils sont en pleine croissance.

Cela signifie qu’ils ont besoin de plus petites portions, et pourtant ils ont besoin de manger pour que leur corps trouve les ressources nécessaires pour alimenter leur croissance. Cela peut être déroutant. Au cours des repas, servez de petites portions , mais laissez-leur l’occasion de manger un fruit ou un produit laitier plusieurs fois dans la journée s’ils le réclament.

Les enfants à la différence des adultes se dépensent énormément donc si les repas que nous mangeons avec eux sont équilibrés, il n’y pas de risque de surpoids. Il est courant qu’un enfant grignote toutes les deux heures. En fait c’est une excellente façon de manger pour les enfants : ils sont à l’écoute de leur corps et mangent seulement ce dont ils ont besoin.

Il est très fréquent et est en fait une excellente façon de manger. Cela signifie également qu’ils sont à l’écoute de leur corps. Le seul cas dans lequel vous devriez limiter les portions et la nourriture mangée en dehors des repas c’est lorsque votre enfant est en surpoids. Cela peut provenir d’un manque de sport ou d’une alimentation très déséquilibrée dans le foyer. Dans l’intérêt de votre enfant, vous devez prendre ce problème à bras le corps.

Cela signifie que vous allez servir à chaque repas pris en famille des repas équilibrés. Le schéma de repas le plus classique étant :

– protéines (œufs, poisson ou viande)
– légumes verts ou légumineuses
– féculent
– produit laitier
– pas trop de graisse
– pas trop de sucre

Même si ce rééquilibrage peut sembler difficile autant pour vous que votre enfant, il ne peut être que bénéfique. Une explication du pourquoi de cette démarche est souhaitable sans pour autant culpabiliser l’enfant. Pensez au bien-être et à la santé de votre enfant, il vous en sera reconnaissant plus tard …