Voulez-vous vraiment perdre du poids ?

Pratiquement chacune d’entre nous est une experte quand il s’agit de perdre du poids. Nous savons comment réduire les calories. Nous savons comment diminuer l’apport en glucides, lipides et en sucre.

Nous savons que nous avons besoin d’augmenter notre activité physique et réduire notre nombre total de calories pour créer une différence (jouant en notre faveur) entre le nombre de calories avalées et le nombre de calories brulées au cours de la journée.

Il suffit  et vous le savez bien de brûler plus de calories que les calories consommées le jour même, sans oublier de boire régulièrement tout au long de la journée (une bouteille d’eau par jour).

Quand vous considérez le nombre de personnes qui connaissent ce genre d’astuces pour maigrir, et le nombre de ces mêmes personnes qui sont toujours en surpoids, il y aurait de quoi se demander pourquoi plusieurs d’entre nous ne sont pas minces, n’est-ce pas ?

Cela s’explique en partie parce qu’il est facile de « savoir » ce genre de choses mais beaucoup plus difficile de les mettre en pratique. Beaucoup de personnes disent vouloir maigrir. Pourtant nombre d’entre elles échouent allégrement.

Même si l’idée d’être mince est très forte chez elles, elle agit aussi comme une vision effrayante. Cette contradiction les mène en permanence à « des actes de sabotage » de tous leurs efforts pour perdre du poids.

Elles rassemblent des montagnes de conseils, techniques et stratégies pour perdre du poids, elles essaient régime après régime, mais elles ne s’autorisent jamais à réussir à perdre du poids.

Êtes-vous aussi un peu comme ça ?

Si tel est le cas, vous pourriez être ravie d’apprendre qu’identifier clairement vos craintes et vos hésitations et de les libérer peut rendre votre combat contre les kilos beaucoup plus facile !

Si j’étais mince …

L’un des meilleurs exercices pour déterminer si vous sabotez vos efforts de perte de poids est de prendre une feuille de papier et d’écrire en haut: « Si j’étais mince … » et de lister tous les aspects négatifs ou difficiles auxquels vous pouvez penser.

Par exemple :

– Je serais mal à l’aise avec les hommes qui me regardent.
– Je devrais acheter une nouvelle garde-robe et je n’en ai pas les moyens.
– Je n’aurais plus d’excuse pour me cacher des autres.
– Les gens pourraient me rejeter pour des raisons autres que mon poids.
– Je me sentirais trop exposée et vulnérable.

Portez une attention particulière à ces idées qui sont sorties de vous par l’intermédiaire de votre crayon ! Vous aurez ainsi une liste des craintes actuelles qui pourraient vous pousser à saboter votre désir de perdre du poids.

La bonne nouvelle est que 99 % des raisons que vous évoquez sur votre liste pour refuser de lutter efficacement contre votre surpoids ne seront vraiment plus un problème après votre perte de poids.

Vous avez seulement l’impression et l’appréhension que ces raisons deviennent des problèmes une fois que vous aurez perdu tous vos kilos superflus.

En réalité, ce n’est pas le cas, toutes ces craintes naturelles laisseront rapidement la place à une confiance retrouvée, à une estime de soi qui irradiera votre entourage.

Croyez-moi tout le monde vous demandera comment vous avez fait, quel est votre secret … et comment vous avez retrouvé si rapidement votre silhouette.

Alors préparez-vous simplement à vous sentir bien dans votre peau ! Essayez de visualiser positivement tout ce que cela vous apportera ! Laissez de côté ces doutes : gardez-les emprisonnés sur cette feuille de papier et rangez-les dans un tiroir !

Une fois ce petit exercice terminé, vous vous sentirez prête et suffisamment en confiance pour relever les défis et aller de l’avant pour enfin atteindre votre poids idéal.